La génomique personnalisée au secours de certaines déficiences intellectuelles

bcch

Une étude clinique conduite par l’hôpital pour enfants de Colombie Britannique (qui est affilié à la prestigieuse université de la même région) a permis de trouver des traits génétiques communs à 70% des enfants présentant une déficience mentale particulière, et ont même pu prescrire des traitements personnalisés à 40% d’entre eux.

Cette étude incluait des patients souffrant de maladies neurodéveloppementales, que les médecins supposaient d’origine génétique ou métabolique, sans vraiment être capable de poser un diagnostic avec les méthodes conventionnelles.

Gageons que dans l’avenir, ce genre d’études va pulluler, et que notre espérance de vie va augmenter en conséquence… Mais dans l’immédiat, certains de ces enfants ont reçu une aide qui va complètement changer leur avenir, puisque leurs capacités intellectuelles ne seront pas altérées, ou a minima pas autant altérées…

On peut imaginer que nos enfants verront leur ADN séquencé dès le plus jeune âge dans l’avenir et, s’il n’y a pas forcément que de l’optimisme béat à avoir face à cette nouvelle, cela permettra de cibler en avance de nombreuses maladies.

Pour plus d’infos, si vous êtes anglophone, voici un article à ce sujet chez nos confrères de Genetic Engineering News

Vous pouvez également lire l’étude entière, si vous en avez le temps, l’envie, et la compétence, en consultant la publication d’origine de cette étude dans le New England Journal of Medicine.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s